L’édito du President

Le rugby d’élite fort de sa croissance économique, de sa structuration et de sa médiatisation a gagné des parts de marché, en terme de public, d’engouement et d’image.

Historiquement appuyé sur des valeurs de respect et de convivialité, il s’est donné une position de sport majeur et de référence. Les structures et outils à disposition sont souvent dépassés, entraînant des délocalisations devenues quasi hebdomadaires vers des enceintes de plus forte capacité d’accueil.

Il n’y pas de spectacle sportif sans public, il n’y a pas «événement» sans public, il n’y a pas de sport professionnel sans public et sans l’engouement de ses supporters. Le public en général et les supporters en particulier qu’ils soient issus de clubs professionnels ou de clubs amateurs sont donc une composante majeure de son évolution.

Ce public qui grandit en nombre chaque saison, venant de nouveaux horizons, ne possède pas forcément les repères, les us et comportements qui sont une composante forte des fameuses « valeurs » du rugby.

Les supporters de rugby sont porteurs de ses valeurs, ambassadeurs des tribunes et promoteurs de la convivialité. Ils portent aussi hors du terrain les images fortes du sport, symbole de couleurs qui se mélangent, et de bonne humeur partagée.

En étant toujours plus nombreux autour des terrains, les associations qui composent notre fédération travaillent chaque week- end, à ce que les gens qui arrivent dans notre univers respectent ce qu’est notre sport et ce qu’il véhicule.

Organisons notre vigilance, soyons attentifs aux signes et aux faits qui entraîneraient la perte de notre différence. Notre démarche à la FFSR est, d’être plus nombreux, plus représentatifs en gardant les valeurs de respect et de convivialité, pour que le rugby reste un sport différent des autres, que les stades soient un endroit pour venir en famille, prendre du plaisir.